une

Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo carnot


Rechercher

Sur ce site


Accueil > Equipes de Recherche > Contextes, Motivation et Comportements

Contextes, Motivation et Comportements

[fr]

Statutaires :

François CURY, PU USTV

Pierre THERME, PU AMU

Jean GRIFFET, PU AMU

Daniel R. MESTRE, DR CNRS

Cécile MARTHA, MCU AMU

Nicolas MASCRET, MCU AMU

Peggy ROUSSEL, MCU AMU

Maxime TRAVERT, MCU AMU

Chercheur associé :

Post-Doc et ATER :

Sophie GAETAN

Doctorants :

C. Coquelet (J. Griffet)

R. Coquet (P. Roussel)

C. Deniaud (D. Mestre)

MC. Lanfranchi ( P. Therme)

H. Lorenzi (J. Griffet)

K. Pravossoudovitch ( F. Cury et C. Martha)

C. Villaron (F. Cury et T. Marqueste)

Masters :

JL. Falconetti, M1 (N. Mascret)

A. Pirlo, M1 (P. Roussel)

S. Lafont, M2R (C. Martha)

Le positionnement scientifique de l’équipe et son originalité au sein de l’ISM, reposent sur la prise en compte du contexte social dans l’étude du comportement et de ses régulations émotionnelles et motivationnelles. L’objectif est de contribuer à la définition des paramètres d’un environnement régulateur du comportement dans ses dimensions sensori-motrices, cognitives, physiologiques, mais aussi émotionnelles et motivationnelles. Le postulat de base suggère que le comportement dépend non seulement des conditions objectives des stimulations environnementales imposées, mais également du contexte social. Les informations d’ordre social sont susceptibles de générer des réactions affectives et motivationnelles modulant des processus impliqués dans le comportement. Principalement structurée par les cadres théoriques de la psychologie sociale expérimentale, l’équipe reste pluridisciplinaire (neuroscience, psychologie sociale, sociologie quantitative) et développe des études basées sur les méthodes en vigueur dans les différents secteurs concernés. Les travaux conduits en laboratoire (contexte recomposé, réalité virtuelle) et en contexte naturel (devis corrélationnels) devraient contribuer à comprendre comment le contexte social dans ses dimensions les plus élémentaires (e. g., présence d’autrui, comparaison et compétition interpersonnelle, évaluations de soi, stéréotypes, couleur aversive) déclenche chez l’individu des processus émotionnels et motivationnels régulateurs de ses conduites. Le rapprochement méthodologique entre la psychologie sociale expérimentale et les plateformes de réalité virtuelle du Centre de Réalité Virtuelle de la Méditerranée (CRVM) constitue une autre particularité de l’équipe. En questionnant le concept de contexte dans son acception la plus large, l’équipe se donne également pour objectif de dépasser la simple utilisation de l’outil réalité virtuelle en tentant de contribuer aux problématiques spécifiques de ce champ émergeant. La question de la présence est notamment abordée dans le cadre des études expérimentales engagées.

[en]