une

Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo carnot


Rechercher

Sur ce site


Accueil > Equipes de Recherche > Comportements Perceptivo-Moteurs

Comportements Perceptivo-Moteurs

Menu
Membres Equipements Demos
Aller à : ''Membres'' Aller à : ''Equipements''  Aller à : ''Démonstrations''
Publications Partenariats Liens
 Aller à : ''Publications''  Aller à : ''Partenariats'' Aller à : ''Liens''



Statutaires :

Gilles MONTAGNE, PU, Aix-marseille Université

Reinoud BOOTSMA, PU, Aix-Marseille Université

Jean-Louis VERCHER, DR, Aix-Marseille Université

Christophe BOURDIN, PU, Aix-Marseille Université

Lionel BRINGOUX, MCU, Aix-Marseille Université

Laure FERNANDEZ, MCU, Aix-Marseille Université

Jean-Claude LEPECQ, CR, Aix-Marseille Université

Marie-Laure MILLE, MCU, Université du Sud Toulon-Var

Antoine MORICE, MCU, Aix-Marseille Université

Fabrice SARLEGNA, CR, Aix-Marseille Université

Cyril CAMACHON, Centre de Recherche de l’Armée de l’Air, Salon de Provence (Chercheur Associé)

Patrick SANDOR, IRBA, Paris 8 (Chercheur Associé)

Post-Doctorat :

Gregory WALLET (Projet « PHRASE », Prolexia, ISM & LSIS)

Ingénieurs :

Remy CASANOVA (Chaire Oxylane-Aix-Marseille Université « Du corps au Sport »)

ATER :

Matthieu CASTERAN

Thèses en cours :

Numa BASILIO (Allocataire, Dirs. : G. MONTAGNE et A. MORICE)

Niek BENERINK (Contrat Doctoral, Dirs. : R. BOOTSMA, F. Zaal et N. BONARDEL)

Oliver BORG (CIFRE, Dirs. : R. BOOTSMA)

Roseline BUEDER (DGA, Dirs. : G. MONTAGNE et C. CAMACHON)

Lellie GANDEMER (Contrat Doctoral, Dirs. : C. BOURDIN et R. KRONLAND)

Romain GOULARD (Contrat Doctoral, Dir. : J.-L. VERCHER, S. VIOLLET)

Simon LEDOUIT (Contrat doctoral, Dirs. : R. BOOTSMA et F. Zaal)

Hannah LEFUMAT (Contrat doctoral, Dirs. : F. SARLEGNA et J.-L. VERCHER)

Geoffrey MARTI (Contrat doctoral, Dir. : G. MONTAGNE, A. MORICE)

Julie MATHIEU (INRETS, Dir. : G. MONTAGNE,R. BOOTSMA, C. BERTHELON)

Florence MOURER (Contrat doctoral, Dir. : R. BOOSMA et L. FERNANDEZ)

Thomas ROUSSET (Contrat doctoral, Dir. : J.-L. VERCHER)

Florian SAVONA (CIFRE, Dirs. : C. BOURDIN)

L’équipe « Comportements Perceptivo-Moteurs » a pour vocation de rassembler les chercheurs et enseignants-chercheurs qui s’intéressent aux mécanismes qui sous-tendent le contrôle et l’acquisition du mouvement humain, à partir d’un niveau d’analyse comportemental. Les recherches menées se situent à l’interface des Neurosciences Comportementales et de la Psychologie Expérimentale. L’objet d’étude qui nous rassemble concerne le dialogue perceptivo-moteur sous-jacent à la production du comportement. Il s’agit pour nous d’étudier ce dialogue à partir d’une méthodologie basée sur la manipulation des propriétés de l’agent, de l’environnement et/ou de la tâche. Une particularité de l’équipe réside dans le fait que l’objet d’étude qui nous réunit est abordé à partir de cadres théoriques de référence distincts (i.e., biocybernétique [Wolpert & Miall 1996], écologique [Gibson, 1979], dynamique [Kelso, 1995]).

Les recherches sont réalisées à partir de différents paradigmes expérimentaux : l’orientation spatiale, le pointage visuo-manuel, l’initiation du pas, l’interception et l’évitement de collision. Les outils utilisés nous permettent de manipuler les conditions de réalisation d’un comportement donné et d’examiner les régulations comportementales induites. Les plateformes de réalité virtuelle disponibles dans le laboratoire sont principalement utilisées pour manipuler le support informationnel disponible lors de la production d’un comportement donné.

Une partie de l’activité de recherche de l’équipe est réalisée dans les deux axes transversaux du laboratoire (axes « Déficience et vieillissement » et « Transport ») dans le cadre de la mise en œuvre de projets à vocation inter-disciplinaires réunissant plusieurs équipes du laboratoire.

Les projets de recherche menés dans l’équipe s’organisent selon deux grands thèmes ; l’accent est mis sur l’étude du dialogue perceptivo-moteur qui sous-tend le comportement à un moment précis (perspective synchronique) ou sur les transformations de ce dialogue sous l’influence de la pratique et/ou en réponse à des perturbations particulières (perspective diachronique).